top of page

Souvenir de piste #2

Une sorte de cyclone.

Quand nos danses se sont croisées,

Elles ont tourbillonné.

J'ai été emportée. Ailleurs.

Le monde a disparu, autour.


Ou bien s'est-il recrée, autrement ?

D'autres couleurs, d'autres textures.

Comme si, ensemble, on avait marché,

A rebours sur le fil du temps.

Dansé à contre courant.


J'avais 30 ans. Tout a fondu.

Combien restait-il de moi ?

3 ans peut être.

A nous deux, 6 ans, pas plus.

A cet instant j'ai eu

Tous les âges à la fois.


Quel âge avait-elle ?

100 ans, peut être.

Comment s'appelait-elle? Aucune idée.

Elle est surement morte à l'heure qu'il est.

Je ne l'ai jamais revue.

Jamais oubliée non plus.


Alors, on danse ?

Posts récents

Voir tout

Où le poétique rejoint le politique

Un de mes métiers consiste à passer de la musique, et à faciliter l'expression des gens : probablement pour qu'ils fassent du bruit dans leur propre existence. Et ça remonte à loin. Quand j'étais gami

De danse, de météo et de politique

Puisque les principaux sujets de conversation en ce moment sont les pétages de plomb respectifs des hommes politiques et de la météo, et bien parlons en... Question météo, Mourad Merzouki, danseur et

Une autre héroïne

Aujourd'hui je voudrais vous parler de la claque que j'ai pris vendredi dernier. Il ne s'agit pas que de danse, mais il y a de la danse. Il s'agit de présence, de mime, de mise en scène, de jeu d'actr

Commentaires


bottom of page