Pour mon sourire

Pour mon sourire

Je me suis battue comme une louve 

Le cacher est une torture.

Voir vos visages

Même inconnus:

Question de survie. Psychique, certes...

Et alors?

Pour mon psychisme 

Je me suis battue comme une folle.

Et j'en suis fière.

Le psychisme a-t-il soudain

Perdu son importance vitale?

Il est une époque  où l'on brulait les femmes pour leurs pouvoirs psychiques.

Pour mon corps

Je me suis battue sans relâche.

Je me suis battue pour l'aimer.

Mon corps? 

Un livre ouvert à vrai dire, 

A dire vrai.

A dire les malédictions et mauvais traitements.

Chaque geste compte,

On oublie tous les jours 

A quel point.

Et aujourd'hui 

On hésite à s'embrasser.

Les gestes barrières, vous entendez,

Sont devenus la norme.

Vous toucher pour vous sentir ne serait plus vital?

Les gestes barrières,

Vous entendez? Les gestes barrières...

Pour mon sourire j'ai dansé comme une louve,

Pour mon psychisme j'ai dansé comme une folle,

Pour mon corps j'ai dansé sans relâche.

Dansé pour déconstruire 

Malédictions et traitements mauvais.

Dansé pour défaire les liens des mots mal dits, 

Des gestes mal faits.

Dansé pour trouver d'autres gestes que les gestes imposés.

Dansé à  la recherche de la liberté.

Alors, on danse?

Posts récents

Voir tout

La vie en mieux

Moi perso, s'il n'y avait pas la danse dans ma vie, j'aurais jeté l'éponge il y a longtemps. Parce qu'à l'intérieur de moi, il y a, entre autre, un putain de tyran, une espèce de sadique en cuir noir

Le grand amour

J'étais très jeune. Pas 10 ans. Ça a commencé par les pieds. Puis c'est passé aux genoux, je me rappelle. Et petit à petit, ça s'est diffusé dans tout le corps. Jusqu'aux ongles. A quinze ans j'ava

Mon corps de gloire

La formule mathématique du jour : Si c'est par la sensibilité qu'on s'ouvre à l'absolu, et que la sensibilité se cultive par l'art : qu'est-ce qu'on attend pour pratiquer la danse, et retrouver notre