Mon corps. Mon partenaire.

Dans mes habitudes,

Dans mes relations,

Dans mes pensées,

Dans mes émotions,

Dans le flot de la vie,

Il m'arrive de l'oublier.

Tant de barrières

entre lui et moi.

Qu'il soit paysage, labyrinthe, cage, aquarium,

Puzzle, univers, ou maison.

Lame de fond, tourbillon, calme plat ou passion.

Ici ou là.

Seule.

Dans la foule.

Devant un écran.

S'il est une chose

Que j'apprends encore : 

Mon corps est mon partenaire.

Que je le veuille ou non.

La danse :  son exploration, sa rencontre, son éclosion.

Alors, on danse? 

Posts récents

Voir tout

Vivant

(...) Dans l'épaisseur du feuillage étaient gravées les empruntes de deux pieds côte à côte et tête-bêche, chacun assez grand pour accueillir un homme couché. L'un avait son talon à l'est, l'autre

L'insoutenable légèreté de l'être

La vie est dure. Elle irait même jusqu'à être injuste. J'entends parfois qu'il y a un sens à tout. Je l'ai tellement entendu que j'ai failli y croire. Et j'ai passé du temps, beaucoup de temps, à cher

Tous les chemins mènent à la danse

Quelqu'un a répondu à la dernière lettre que j'ai envoyée que j'étais drôle à tout ramener à la danse, et que probablement, si j'étais médecin, je prescrirais la danse à tour de bras, qu'elle serai