Mon corps de gloire

La formule mathématique du jour :


Si c'est par la sensibilité qu'on s'ouvre à l'absolu, et que la sensibilité se cultive par l'art : qu'est-ce qu'on attend pour pratiquer la danse, et retrouver notre corps de gloire... ? Notre corps spiritualisé ?


Quelle sagesse en ces temps troublés ? France Inter 23 août 2021. Invité Philippe Nassif, auteur de La lutte initiale, 2011.


Il y est question d'un funambule entre les tours jumelles, de taoïstes, de romantiques allemands du XVIII° siècle, de punks des années 80, d'instagrameuses yoga des années 2020. Et au final, ça dit si bien comment je vois la pratique de la danse, et ça correspond si bien au thème du stage de ce week end, que je ne résiste pas à vous l'envoyer tel quel.


Ben oui quoi : la peau est le plus grand et lourd organe du corps humain, et c'est un organe de sensibilité. Ça en dit long sur l'être humain... non?



Alors, on danse ?

Posts récents

Voir tout

La vie en mieux

Moi perso, s'il n'y avait pas la danse dans ma vie, j'aurais jeté l'éponge il y a longtemps. Parce qu'à l'intérieur de moi, il y a, entre autre, un putain de tyran, une espèce de sadique en cuir noir

Le grand amour

J'étais très jeune. Pas 10 ans. Ça a commencé par les pieds. Puis c'est passé aux genoux, je me rappelle. Et petit à petit, ça s'est diffusé dans tout le corps. Jusqu'aux ongles. A quinze ans j'ava

Il y a toujours un MAIS...

J'adore la magie : cet art parallèle à la réalité rationnelle par lequel on peut faire évoluer le cours des choses dans le sens que l'on choisit... Mettez-y ce que vous voulez, le mot est assez vas