top of page

Indomptable

Je ne vais pas entrer dans le débat de savoir si Poor things de Yorgos Lanthimos est un film féministe ou l'inverse d'un film féministe, même si la question est intéressante et en fait un film intéressant à voir. Histoire d'avancer sur la question.

 

Je vais juste vous parler de la scène anthologique du bal.

De ce corps qui découvre la musique et la danse.

Et qui comme possédé, devient presque indomptable.

Elle n'est pas longue mais dit si bien comment la musique et la danse nous embarquent sur le chemin de la liberté. A commencer par la liberté de mouvement.

Ok j'avoue m'être dit que quelques ateliers de danse libre auraient rendu la créature plus indomptable encore, mais pour une première fois...

 

Alors, on danse ?

Posts récents

Voir tout

Où le poétique rejoint le politique

Un de mes métiers consiste à passer de la musique, et à faciliter l'expression des gens : probablement pour qu'ils fassent du bruit dans leur propre existence. Et ça remonte à loin. Quand j'étais gami

De danse, de météo et de politique

Puisque les principaux sujets de conversation en ce moment sont les pétages de plomb respectifs des hommes politiques et de la météo, et bien parlons en... Question météo, Mourad Merzouki, danseur et

Une autre héroïne

Aujourd'hui je voudrais vous parler de la claque que j'ai pris vendredi dernier. Il ne s'agit pas que de danse, mais il y a de la danse. Il s'agit de présence, de mime, de mise en scène, de jeu d'actr

Comentarios


bottom of page