Il y a celle qui... Celui qui...


Il y a celle qui a peur. Celle qui a envie.

Il y a celle qui comprend. Celle qui cherche.

Il y a celle qui a mal et celle qui semble transportée par la vie.

Celle qui coince. Se perd parfois.

Il y a celui qui est en colère, même sans savoir pourquoi.

Celui qui est K.O. ou plein d'énergie.

Celui qu'on voudrait voir disparaître.

Celui qui est trop beau et qui le sait.

Celui qui en a marre. Celle qui voudrait tout envoyer paître.

Celui qui sait qu'il avance. Celle qui voudrait que ça aille plus vite.

Celui qui voudrait s'autoriser à briller mais n'y arrive pas.

Celle qui en a marre de s'effacer.

Celui qui...

Celle qui...

Et si tout ce petit monde était à l'intérieur autant qu'à l'extérieur?

Et si la danse leur ouvrait la porte à tous, un à un?

Histoire de se sentir plus entier, plus complet?

Alors, on danse?


Posts récents

Voir tout

La vie en mieux

Moi perso, s'il n'y avait pas la danse dans ma vie, j'aurais jeté l'éponge il y a longtemps. Parce qu'à l'intérieur de moi, il y a, entre autre, un putain de tyran, une espèce de sadique en cuir noir

Le grand amour

J'étais très jeune. Pas 10 ans. Ça a commencé par les pieds. Puis c'est passé aux genoux, je me rappelle. Et petit à petit, ça s'est diffusé dans tout le corps. Jusqu'aux ongles. A quinze ans j'ava

Mon corps de gloire

La formule mathématique du jour : Si c'est par la sensibilité qu'on s'ouvre à l'absolu, et que la sensibilité se cultive par l'art : qu'est-ce qu'on attend pour pratiquer la danse, et retrouver notre