Je suis une bombe atomique


Et si j'étais une bombe atomique? Non, pas celles qu'on voit dans les magazines féminins (ni masculins d'ailleurs...), je vais pas vous faire l'article de comment la danse ça rend trop beau... même si c'est vrai! Non une vraie bombe atomique : avec fission nucléaire et tout...

Ben oui quoi, si on va jusqu'au bout du raisonnement, pourquoi pas? Si nous formons un tout, si nous sommes le tout, le grand tout, pourquoi alors ne serai-je QUE les petits oiseaux qui chantent, les nuages, la pluie, les fleurs, ou les arbres? Ce serait trop facile... Ces derniers temps j'avoue avoir un peu de mal à me regarder dans la glace, vu ce qu'il faut accepter d'être pour appartenir au grand tout... Je ne vous fais pas la liste, vous la connaissez comme moi...

Alors j'ai posé la question autour de moi. Comment m'engager pour le collectif et mettre mon poids (plume ;) dans la balance du coté de ceux qui font avancer les choses dans un sens qui me parait, un peu, moins destructeur que d'autres, tout est relatif.

Une des réponses que j'ai eue était une question : et si c'était toi la bombe atomique? Cette question a eu l'effet d'une bombe. Je pense qu'il est important de se la poser: si tu avais le pouvoir de changer les choses vraiment, quelle serait ta force de frappe? Ton rayon d'action, ta cible, quel serait ton plan, ta stratégie, comment tu t'y prendrais, de qui tu t'entourerais?

Et si la danse était aussi un endroit pour se poser cette question: et si c'était moi la bombe atomique? Pas de raison de la laisser aux "Puissants" après tout...

La danse remue, met en mouvement, fracture les croyances, fissure les nœuds. Elle nous permet d'ouvrir une brèche dans nos emplois du temps pour savoir de quoi nous sommes faits, jusqu'au noyau. Pour sentir que nous sommes tous des humains sur une planète, plus ou moins zinzins, tous fragiles, au moins tour à tour. Elle nous permet de comprendre intimement que chacun compte et que lorsqu'on se met tous dans une pièce pour danser, non seulement on chauffe la pièce mais en plus on laisse émerger des images, des mots, des intuitions sur comment peser le plus lourd possible dans la balance... parce que dans la danse, le seul miroir, c'est les autres.

Alors, on danse?


Posts récents

Voir tout

Je refuse de m'habituer

La semaine dernière, la sentence est tombée. La salle où je donne habituellement mon atelier de danse à Paris impose à présent le masque pour danser. Oui oui, vous avez bien lu. Danser. Vous savez le

Je suis une boule à facettes

Toujours et éternellement une face cachée. Frustrante et passionnante exploration. Multiplicité dévoilée par les reflets Du monde sur moi. Par la présence de l'autre là. Par les échos de vous en moi.

Pour mon sourire

Pour mon sourire Je me suis battue comme une louve Le cacher est une torture. Voir vos visages Même inconnus: Question de survie. Psychique, certes... Et alors? Pour mon psychisme Je me suis battue co

Crédits photographiques :

Matthieu Nopsirorg, Tom Sanslaville,

Martine Gastineau

Vous aimez la Danse Inspirée?

Faites le savoir ici ou là :

garancem@msn.com  /  06 63 36 49 95 

  • Facebook Classic