Y a de la joie

Et si la joie était une ressource,

Pas seulement une conséquence?

Et si être présent

A ce qui est, au plus près, quoi que ce soit,

Suffisait?

Quoi que ce soit?

En ce moment c'est un peu dur à croire,

Mais oui, quoi que ce soit.

Et si nos corps pouvaient servir à trouver cette joie là?

Incarnée. La joie d'être. 

Pas celle avec des petits coeurs, des soleils et des fleurs partout. 

Même si c'est joli les fleurs.

Celle qui fait aussi avec l'ombre. 

Le sombre et l'adversité.

Dis donc ça demande une sacrée dose

De confiance d'oser venir au monde.

Et si on venait armés de ça. 

Mais qu'on l'avait oublié. 

Et si la danse servait à nous le rappeler?

Ça expliquerait pourquoi les humains des quatre coins

S'acharnent à danser...

Au nom du corps.

Alors, on danse?

Posts récents

Voir tout

Je refuse de m'habituer

La semaine dernière, la sentence est tombée. La salle où je donne habituellement mon atelier de danse à Paris impose à présent le masque pour danser. Oui oui, vous avez bien lu. Danser. Vous savez le

Je suis une boule à facettes

Toujours et éternellement une face cachée. Frustrante et passionnante exploration. Multiplicité dévoilée par les reflets Du monde sur moi. Par la présence de l'autre là. Par les échos de vous en moi.

Pour mon sourire

Pour mon sourire Je me suis battue comme une louve Le cacher est une torture. Voir vos visages Même inconnus: Question de survie. Psychique, certes... Et alors? Pour mon psychisme Je me suis battue co

Crédits photographiques :

Matthieu Nopsirorg, Tom Sanslaville,

Martine Gastineau

Vous aimez la Danse Inspirée?

Faites le savoir ici ou là :

garancem@msn.com  /  06 63 36 49 95 

  • Facebook Classic