Y a de la joie

Et si la joie était une ressource,

Pas seulement une conséquence?

Et si être présent

A ce qui est, au plus près, quoi que ce soit,

Suffisait?

Quoi que ce soit?

En ce moment c'est un peu dur à croire,

Mais oui, quoi que ce soit.

Et si nos corps pouvaient servir à trouver cette joie là?

Incarnée. La joie d'être. 

Pas celle avec des petits coeurs, des soleils et des fleurs partout. 

Même si c'est joli les fleurs.

Celle qui fait aussi avec l'ombre. 

Le sombre et l'adversité.

Dis donc ça demande une sacrée dose

De confiance d'oser venir au monde.

Et si on venait armés de ça. 

Mais qu'on l'avait oublié. 

Et si la danse servait à nous le rappeler?

Ça expliquerait pourquoi les humains des quatre coins

S'acharnent à danser...

Au nom du corps.

Alors, on danse?

Posts récents

Voir tout

La vie en mieux

Moi perso, s'il n'y avait pas la danse dans ma vie, j'aurais jeté l'éponge il y a longtemps. Parce qu'à l'intérieur de moi, il y a, entre autre, un putain de tyran, une espèce de sadique en cuir noir

Le grand amour

J'étais très jeune. Pas 10 ans. Ça a commencé par les pieds. Puis c'est passé aux genoux, je me rappelle. Et petit à petit, ça s'est diffusé dans tout le corps. Jusqu'aux ongles. A quinze ans j'ava

Mon corps de gloire

La formule mathématique du jour : Si c'est par la sensibilité qu'on s'ouvre à l'absolu, et que la sensibilité se cultive par l'art : qu'est-ce qu'on attend pour pratiquer la danse, et retrouver notre