Entre chance et choix, la danse

Je suis tombée sur une perle dans l'unique huitre que j'ai mangée cette année.

J'aime pas les huitres. J'adore les perles.

Il parait que ça s'appelle de la chance.  


Et si on pouvait cultiver la chance comme les perles?

Faisant pousser les fruits du hasard

Pour réduire l'écart entre chance et choix

Et gagner les concours de circonstances?  


Il parait que le mot chance vient du latin cadentia:

tomber, terminer.

En lien avec la chute des dés.  


Même racine que le mot cadence:

la fin d'une période, quelle qu'elle soit.

 

Et si la danse, comme un art de retomber sur nos pieds,

De faire de la chute une beauté,

De respirer plus fort dans les moments plus durs,

Nous apprenait à cultiver la chance,

À transformer le sable en perle, la boue en or?


Qu'aucun grain de sable ne vienne coincer nos rouages.


"Impose ta chance, serre ton bonheur, et va vers ton risque:

À te regarder, ils s'habitueront."

Ça c'est pas moi qui le dis, c'est René Char.


Alors, on danse?

Posts récents

Voir tout

Je suis dans un car pour trois heures. A côté de moi, un garçon et sa sœur. Les parents dorment. Moi non. J'écoute, je me rappelle, je prends des notes, le cœur serré, pour ne pas oublier: "Arrête

Moi perso, s'il n'y avait pas la danse dans ma vie, j'aurais jeté l'éponge il y a longtemps. Parce qu'à l'intérieur de moi, il y a, entre autre, un putain de tyran, une espèce de sadique en cuir noir

J'étais très jeune. Pas 10 ans. Ça a commencé par les pieds. Puis c'est passé aux genoux, je me rappelle. Et petit à petit, ça s'est diffusé dans tout le corps. Jusqu'aux ongles. A quinze ans j'ava