top of page

Les danseurs anonymes

Peut être l'avez vous remarquée ou vue : une exposition de photographies est dédiée à Rudolph Nureev à l'Opéra Garnier, pour commémorer les 30 ans de sa mort. Une des plus grandes figures de la danse. Et une jolie occasion de visiter ou revoir le sublime opéra. Bouche bée.

 

Cette exposition m'a fait penser qu'il y a les grandes figures, les grands noms, ceux qui font l'histoire de la danse. Et puis il y a tous les autres, dont nous faisons partie, danseurs anonymes, pour ne pas dire danseurs de l'ombre, mais c'est presque ça ! Ceux qui ne feront partie de l'histoire que comme petite communauté humaine dansante. Ceux dont pourtant, l'histoire, la vie, le quotidien même parfois, se tissent en lien avec la danse.

 

Parce qu'elle nous apprend. Parce qu'elle nous parle. Parce qu'elle nous challenge. Parce qu'elle nous perd et nous trouve. Parce qu'elle nous fait peur et nous émerveille. Parce qu'elle nous épuise et nous nourrit. Parce qu'on l'aime d'un amour surement aussi pur et grand que celui des histoires d'amour. Parce qu'elle nous révèle surement autant que les étoiles, mais plus discrètement, en faisant simplement partie de nos vies, de nos corps, de nos âmes.

 

Alors, on danse ?

Posts récents

Voir tout

De danse, de météo et de politique

Puisque les principaux sujets de conversation en ce moment sont les pétages de plomb respectifs des hommes politiques et de la météo, et bien parlons en... Question météo, Mourad Merzouki, danseur et

Une autre héroïne

Aujourd'hui je voudrais vous parler de la claque que j'ai pris vendredi dernier. Il ne s'agit pas que de danse, mais il y a de la danse. Il s'agit de présence, de mime, de mise en scène, de jeu d'actr

C'e ancora domani

Si vous n’avez pas vu C’e angora domani, de et avec Paola Cortellesi, et en avez l’intention, alors allez le voir avant le 9 juin, et cessez de lire ce texte (à part si vous voulez une petite idée de

Comentarios


bottom of page