Baudelaire n'a jamais cessé d'écrire

Six poésies coupées au cutter dans la première édition des Fleurs du Mal. L'éditeur ruiné par les amendes et un an de prison ferme. A l'époque c'est l'ordre moral qui dicte la loi. En sortant de prison, l'éditeur propose un nouveau projet à Baudelaire.

Baudelaire n'a jamais cessé d'écrire.

Aujourd'hui des pans entiers de la culture coupés au cutter. C'est l'ordre sanitaire qui dicte la loi. 

Baudelaire n'a jamais cessé d'écrire.

Alors, on danse?

Posts récents

Voir tout

J'ai rêvé que je descendais en ascenseur au centre de la terre et y trouvais une bibliothèque géante. J'ai rêvé que je plongeais dans une rivière avec un magicien, que nous nous fondions dans l'eau de

Pour certains, il est l'ennemi public numéro un, dont il faut se débarrasser purement et simplement. Mais il est pernicieux, il se cache, se transforme, se déguise. Il n'existe pas d'instrument de mes

Je ne vais pas mentir, c'est rarement quand je suis devant mon ordinateur, en mode "bon ok, là j'ai deux heures pour être créative...", que je suis créative. Dans ces moments là, la fenêtre facebook m